Spinal Cord Injury Treatment Breakthrough

24 Aug révolution dans la traitement de la moelle épinière

L’Organisation mondiale de la santé estime que entre 250 000 et 500 000 personnes dans le monde subissent chaque année une forme de lésion de la moelle épinière (LME). Les États-Unis, selon les chiffres publiés par le Centre national de statistique des lésions de la moelle épinière, enregistrent 54 cas par million La population, qui se traduit par 17 000 nouveaux cas LME chaque année, avec le nombre actuel de survivants LME (aux États-Unis) dépassant le quart de million de marks. La plupart des lésions de la moelle épinière peuvent être attribuées à des accidents (à la fois trafic et autrement), chutes et actes De la violence. Ceux-ci peuvent être qualifiés de causes traumatiques et représentent 90% des cas de lésions de la moelle épinière. La maladie, la dégénérescence et d’autres causes représentent 10% des autres.

Informations sur la moelle épinière

Spinal Cord Anatomy

Bien que nous soyons conditionnés à penser à la moelle épinière comme une seule unité, la vérité est qu’il s’agit d’une colonne de nerfs enfermée dans une substance grasse connue médicalement comme une gaine de myéline. Cette colonne est ancrée par 33 vertèbres.

La moelle épinière peut être divisée en 4 régions principales. Cette sous-division sert à donner un diagnostic plus précis en cas de blessure et est cruciale pour les thérapies et traitements de gestion ultérieurs.

En haut, la première région de la colonne vertébrale est appelée simplement la colonne vertébrale cervicale. C’est la région de la colonne vertébrale où le cerveau s’attache à la moelle épinière et où le cou est relié à l’arrière. Il contient 7 vertèbres communément appelées C1-C7 et étiquetées de façon décroissante avec 1 étant la première vertèbre au sommet.

La moelle épinière thoracique est la partie médiane de la colonne vertébrale. Il contient 12 vertèbres et pour faciliter l’identification et l’isolement, ces vertèbres sont étiquetées comme T1-T12.

La colonne vertébrale lombaire est située en dessous et est, physiologiquement parlant, liée à la moelle épinière thoracique. C’est la région de la colonne vertébrale où la courbure vers l’intérieur est d’abord apparente. Les cinq vertèbres lombaires qui composent la moelle épinière lombaire sont étiquetées comme L1-L5.

Enfin, la partie inférieure de la moelle épinière est connue sous le nom de Sacral Spine ou Sacrum et est en forme de coin. Contenant 5 vertèbres, la colonne vertébrale sacrée (S1-S5) présente un léger virage vers l’extérieur. Situé entre la 5ème vertèbre de la colonne vertébrale lombaire (L5) et le coccyx (le coccyx), la colonne vertébrale sacral est moins susceptible de blessure, à moins qu’elle ne soit la cible directe d’un traumatisme grave. Le cobaye lui-même (le coccyx) est une seule vertèbre et se trouve à la base de la colonne vertébrale.

 

Blessures de la moelle épinière expliquées

Tout comme la colonne vertébrale est subdivisée pour faciliter le marquage des blessures, ces mêmes blessures à la moelle épinière peuvent être divisées en deux grandes catégories: incomplètes et complètes. Comme son nom l’indique, les blessures incomplètes se rapportent à une situation où une rupture partielle de la moelle épinière s’est produite et la victime conserve un certain degré de fonction. La fonction retenue dépend de l’étendue de la blessure en question.

Il est faux de supposer qu’une atteinte complète de la moelle épinière signifie que la moelle épinière est complètement coupée. Ce n’est pas toujours le cas. Une blessure complète de la moelle épinière signifie qu’il n’y a pas de mouvement ou de sensation au-dessous du niveau de la blessure, peu importe la ressemblance de la moelle épinière. Une petite contusion à la moelle épinière peut entraîner un manque complet de mouvements et de sensation.

En outre, les blessures à la moelle épinière ont des étiquettes différentes selon l’emplacement et la gravité de la blessure.

La paraplégie se réfère au résultat final des lésions de la moelle épinière qui “tue” la sensation (et par implication, le mouvement) dans la moitié inférieure du corps. Ces blessures surviennent lorsque la moelle épinière thoracique est endommagée. La gravité de la blessure est directement proportionnelle à son emplacement sur la colonne. Plus il est élevé, plus il est grave et affaiblit la blessure.

Quadriplegia (également appelée Tetraplégie) fait référence à des blessures résultant d’un dommage causé par la moelle épinière cervicale. Ces blessures, généralement les plus sévères de toutes les lésions de la moelle épinière, entraînent une paralysie de tous les membres. La gravité de la paralysie peut varier en fonction de la gravité de la blessure. Quadriplegia rend le mouvement au-dessous de la vue de blessure impossible. Cela signifie que plus la blessure est sur la moelle épinière cervical, plus la blessure sera débilitante. Une telle blessure a de graves conséquences sur la santé, y compris le contrôle de la vessie et de l’intestin.

Triplegia est également parmi les traumatismes de la moelle épinière les plus courants. Généralement, un bras et les deux jambes perdent la sensation et le mouvement et sont causés par une lésion de la moelle épinière incomplète.

Symptômes de lésions de la moelle épinière

La nature même de cet événement traumatique ne peut laisser aucun doute (ou donner lieu à des ambiguïtés) quant à sa présence. Le diagnostic varie évidemment en fonction de la partie particulière de la colonne vertébrale qui a subi la blessure.

En plus de la blessure physique évidente qui indique que l’on a une lésion de la moelle épinière, la douleur chronique, y compris les maux de tête, sera des caractéristiques récurrentes.

Le résultat direct des lésions de la colonne vertébrale est une paralysie, et cela se manifestera enEn fonction de la gravité de la blessure.

Le contrôle de la vessie et de l’intestin est compromis, ce qui fait de l’incontinence l’un des principaux symptômes des lésions de la moelle épinière.

La pneumonie est particulièrement répandue chez les patients atteints de lésions de la moelle épinière cervicale.

Les fluctuations de santé et les changements de personnalité sont également des symptômes Des blessures de la moelle épinière.

Les lésions de la fertilité et de la dysfonction sexuelle apparaîtront invariablement après les lésions de la moelle épinière.

Les ulcérations de la moelle épinière apparaîtront également compte tenu de la nouvelle immobilité du patient, même si elle n’est pas bien intentionnée.

Parfois, la gravité de la blessure peut nécessiter l’utilisation du patient Un tube d’alimentation et / ou un tube respiratoire.

Cette procédure, si nécessaire qu’elle soit, pose des problèmes et pose un risque d’infection fréquente.

Pour compliquer davantage la détresse de la personne touchée, les blessures graves de la moelle épinière ont une chance de conduire à la dépression , Le divorce pour ceux qui sont mariés, et même l’abus d’alcool et d’autres drogues dans un effort pour faire face au changement soudain et dévastateur des circonstances.

Quelles sont les récentes avancées dans le traitement des lésions de la moelle épinière?

Les lésions de la moelle épinière restent l’une des plus redoutées Les événements pour toute personne impliquée dans un accident ou une chute. Le pire scénario dans l’esprit de la plupart des gens est le spectre d’être confiné à un fauteuil roulant et de perdre le plus précieux des biens humains: l’indépendance.

Le traitement et la gestion des lésions de la moelle épinière commencent par les patients eux-mêmes. La première étape la plus importante est de ne rien faire du tout. Tout mouvement inutile de la part du survivant peut transformer une blessure gérable en un handicap grave qui peut altérer (irrémédiablement et négativement) le contenu des événements ultérieurs.

La deuxième étape du traitement et de la gestion des SIC impliquera vraisemblablement des agents paramédicaux dont le travail sera Être pour stabiliser le patient (sur le site de l’accident) en fournissant un collier pour garder le cou immobile et pour fournir une assistance critique dans la respiration, où cela est nécessaire. Des transfusions sanguines peuvent également être effectuées à ce stade. D’autres symptômes exceptionnels qui relèvent de la connaissance des paramédics seront également traités à ce stade.

La troisième étape du traitement des blessures de la moelle épinière a lieu dans un établissement de santé, espérons que l’hôpital est équipé pour traiter les traumatismes traumatiques sévères. À l’hôpital, comme sur le site de l’accident, le traitement rapide est la clé de tout rétablissement ultérieur. Les chances d’une récupération robuste peuvent dépendre de la décompression chirurgicale (pour soulager la pression ou la compression dans la colonne vertébrale) et la stabilisation du patient. La réadaptation et la thérapie physique après la chirurgie augmentent encore les chances de récupération du patient. En règle générale, la période de récupération a une fenêtre de 6 mois après l’accident. Toute restauration de la fonction et du mouvement après traitement se produit pendant cette période. Quelle que soit la fonction qui n’a pas été récupérée d’ici là, sera probablement permanente.

L’utilisation de dispositifs d’assistance tels que les fauteuils roulants, les béquilles et les cadres Zimmer jouent leur rôle dans la réintégration des patients LME dans la société. Une certaine mesure de la liberté et de l’indépendance est retenue de cette façon, mais cela n’est généralement utile que pour les patients qui ont souffert d’une blessure incomplète à la colonne vertébrale.

Ce qui ne peut être souligné suffisamment dans le traitement des lésions LME est la culture et le maintien d’une perspective positive. On ne peut pas le faire seul. L’adhésion à un groupe de soutien est essentielle pour éliminer le sentiment d’isolement qu’un patient LME ressentir naturellement et a un but critique pour maintenir (ou réveiller) la volonté de vivre. Un environnement familial de soutien est également vital car la situation du malade de la moelle épinière entraînera des répercussions sur la famille immédiate qui, par défaut, sera le premier groupe de soutien du patient.

La nature de la moelle épinière (les nerfs sont empilés les uns sur les autres ) Rend le traitement une affaire compliquée. Il y a un élément de décès aux procédures chirurgicales qui suivent l’accident. Malheureusement, cela est confirmé par le grand nombre de patients qui ne montrent pas une récupération assez complète, avec un nombre significatif devant subir une paralysie pour le reste de leur vie.

Traitement du traumatisme du cordon thoracique Breakthrough: Stimulation épidurale

À l’accès unique, nous reconnaissons le dynamisme de la LMEence En général et la médecine en particulier. Bien que nous reconnaissons les efforts et les méthodes de la pratique médicale précédente (et le soulagement qu’elles ont apporté à beaucoup), nous sommes toujours à l’avant-garde dans la recherche de moyens plus efficaces et moins invasifs pour lutter contre les maladies et les troubles.

La stimulation mortelle est considérée comme la plus importante Traitement progressif du traumatisme de la moelle épinière. Le dispositif de stimulation épidurale est un dispositif de destruction de la moelle épinière qui a déjà changé la vie des patients LME qui ont été équipés de celui-ci. Les patients atteints de lésions rachidiennes incomplètes et complètes en ont bénéficié. L’appareil est relié chirurgicalement aux systèmes nerveux, le patient apprenant à maîtriser it for dexterity and easy limb movement.

 

The device sits on the myelin sheath (touched on earlier) where, through the application of an electrical current, it is able to stimulate movement that would ordinarily result from brain impulses. This ability to activate the nerve circuitry in the spinal cord while bypassing the normal route that has been interrupted by the injury is what makes the device such an important breakthrough in the management of spinal cord injuries.

La plaque de 16 électrodes est implantée sur un groupe spécifique de nerfs spinaux (autour du niveau vertébral T10-T12) dans l’espace péridural. Les courants électriques à basse fréquence sont utilisés pour stimuler ces nerfs qui finissent par entraîner une contraction musculaire.

Même avec une blessure à la colonne vertébrale complète, l’appareil peut, par son propre contrôle, transmettre les commandes aux membres affectés.

Epidural Stimulation Treatment

Le montage chirurgical du dispositif de stimulation épidurale est la partie facile. Le processus de réadaptation où le patient doit apprendre à contrôler l’appareil (et l’intégrer dans son psyché pour qu’il devienne une partie intégrante du corps humain) est là où réside le vrai travail. Typiquement, ce processus est réparti sur un mois à 40 jours, au cours duquel le patient doit apprendre à lancer et suivre des mouvements volontaires lorsque l’appareil est activé. Ce recyclage du cerveau, des muscles et des nerfs, avec la participation active du patient, est connu sous le nom de «cartographie». L’expérience et le savoir-faire du «Mapping Therapist» sont essentiels à la rapidité et au succès de l’ensemble du processus.

Une fois que le patient est déchargé de nos installations, nous continuons à offrir un soutien. Avec des programmes d’exercices pré-installés et sur mesure et une orientation complète sur le fonctionnement de l’appareil, notre équipe médicale continue d’offrir un soutien, non seulement pour mettre en œuvre de nouveaux programmes, mais pour se déplacer ensemble avec le patient, à une vie de liberté, d’indépendance et utilité

Nous avons beaucoup d’histoires de réussite avec des patients qui ont réussi à marcher à nouveau suite au traitement de stimulation épidurale. Andrew Bell, du Royaume-Uni, a été paralysé de la poitrine à la suite d’un accident impliquant sa moto et un conducteur négligent. Son voyage vers le rétablissement – et la marche à nouveau – permet une lecture et une vision convaincantes.

Steven Edge d’Australie a été paralysé et incapable d’utiliser ses jambes, résultat d’un accident de la route. Steven a subi le traitement de stimulation épidurale, avec la thérapie cellulaire souche, et est maintenant capable de déplacer ses jambes.

Nous recevons toujours des requêtes pour de plus amples informations sur le traitement des traumatismes de la moelle épinière et d’autres traitements tels que la thérapie cellulaire souche que nous offrons. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour plus de détails sur les processus impliqués et pour savoir comment nous pouvons vous faciliter votre séjour alors que nous travaillons ensemble pour restaurer votre santé.

Epidural-Stimulation-contact-banner